fbpx
WeissAppetito_Logo

Génie des conduites

20. mars 2022

Posées et vissées à 60 mètres de profondeur au fond du lac

Avec 50 milliards de mètres cubes d’eau environ, le lac de Constance est le plus grand réservoir d'eau potable d'Europe. En Suisse aussi, certaines régions profitent de l'excellente qualité de l'eau. C’est le cas, entre autres, de la commune de Kesswil dans le canton de Thurgovie, où la centrale hydraulique près du lac appartenant à Regio Energie Amriswil (REA) alimente la région en eau potable depuis 1952. Pour pouvoir continuer à assurer l'approvisionnement en eau potable à l'avenir, il a fallu augmenter la capacité en posant deux nouvelles conduites de captage dans le lac de Constance. En tant que sous-traitant de l’entreprise Willy Stäubli Ing. AG, la société Josef Muff AG a pu réaliser l'ensemble de la construction des conduites.

Les deux nouvelles conduites ont une longueur respective de 1,38 km et 1,44 km. La nouvelle section de raccordement est de 600 mm (DN 600). Des éléments de 16 m de long ont été livrés et préparés sur le site de soudage des conduites de Güttingen, au bord du lac de Constance. Lors du choix du matériau, le maître d'ouvrage a opté pour des tuyaux en acier avec un revêtement intérieur (époxy) et extérieur (PE). Le revêtement doit protéger les tuyaux contre les dommages et la corrosion.

Tous ces éléments ont donné naissance à deux conduites de 512 m de long chacune, utilisées pour les forages de rinçage ainsi qu'à diverses autres conduites pouvant atteindre 64 m de long. Ces dernières sont équipées de brides et de coudes des deux côtés afin de pouvoir épouser les irrégularités au fond du lac. Tout ce qui précède a été préparé, soudé et traité sur le poste de soudage par la société JMAG. Ensuite, ces conduites ont été transportées jusqu’au bord du lac par l'entreprise Willy Stäubli Ing. AG, puis mises à l'eau et enfin posées et assemblées au fond du lac, jusqu'à une profondeur de 60 m environ, par des plongeurs spécialement formés à cet effet.

Les conduites ont été posées près de la centrale hydraulique de Kesswil appartenant à Regio Energie Amriswil (REA), sur les rives du lac de Constance, dans une installation de conduites sans tranchée, afin de ne pas endommager les précieuses rives (forage de rinçage à partir de la rive et tirage de la conduite en acier à partir du lac sur les premiers 500 m environ). Une excavation a dû être réalisée avant de préparer les forages de rinçage. Après la mise à l'eau, les deux conduites de 512 m de long chacune ont été transportées sur des barges jusqu'au lieu de pose, puis abaissées au niveau du trou de forage préparé à cet effet et enfin introduites dans l’excavation faite sous l'eau à l'aide d'un dispositif de tirage. À l'extrémité, côté mer, les autres conduites d'une longueur pouvant aller jusqu'à 64 m chacune ont été vissées ensemble par un assemblage à brides.

 

Préparation des pièces détachées...
... et soudage de tous les éléments.

 

Espace de stockage sur le rivage
La nouvelle conduite avant la mise à l’eau

 

Les conduites de liaison entre les forages de rinçage et le nouveau bâtiment d'exploitation ont été mesurées au préalable par la société JMAG à l'aide d'un scanner 3D, de sorte que les raccords de conduite ont pu être préfabriqués en atelier et il a ensuite suffi de les visser sur site, ce qui a représenté un gain de temps considérable.

En plus de la logistique sur place, les conditions météorologiques ont été également un défi majeur. Le tirage des conduites, par exemple, ne pouvait se faire que lorsque l’eau du lac était calme. Les vents et les vagues empêchaient de travailler. Une coordination précise des entreprises impliquées ainsi qu’une grande flexibilité étaient donc indispensables. Au final, la collaboration entre les spécialistes a parfaitement fonctionné. Rétrospectivement, la société Josef Muff AG se félicite de ce projet réussi et remercie le commanditaire pour cette mission passionnante.

 

Moules Quagga

À l'origine, les moules Quagga viennent de la mer Noire. Mais en 2015, elles ont été également découvertes en Suisse. Depuis, elles se propagent rapidement, menaçant ainsi l'ensemble de l'écosystème et causant même des dommages aux systèmes d'approvisionnement en eau potable. Dans les profondeurs du lac de Constance également, les moules Quagga sont déjà bien installées. Les nouvelles conduites de captage ont certes été posées relativement profond (60 m), mais il est néanmoins nécessaire d'effectuer un nettoyage annuel (appelé raclage) afin de débarrasser régulièrement les parois des conduites des coquillages bien accrochés.

Participants au projet

Maître d'oeuvre
Regio Energie Amriswil (REA), Daniel Bill

Aménagement hydraulique: Willy Stäubli Ing. AG, Samuel Jucker

Directeur du projet
Josef Muff AG, Claudio Hosang

fr_FRFrançais
WeissAppetito_Logo